En ce moment, je fais les vendanges, à Saint Roman de Bellet (dans le 06, pour ceux qui ne connaissent pas). Les propriétaires du domaine (Le Domaine de la Source) sont des gens vraiment sympas, et l'équipe de vendangeurs également. Du coup, quand je leur ai annoncé que j'avais réussi l'examen du permis de conduire (car OUI, j'ai ENFIN réussi mon permis, yahoooooou), ils m'ont suggéré d'apporter le Champagne. Or, le Champagne, ce n'est vraiment pas mon rayon. Du coup, j'ai proposé tout naturellement d'apporter un gâteau pour fêter ça. Pour le lundi suivant, j'avais donc préparé un gâteau au citron (Croustillant au Chocolat Blanc, Biscuit aux Amandes au Sirop de Vanille et Mousse de Citron) que j'avais voulu décorer avec un Window Color représentant une branche de vigne avec quelques grapes. Malheureusement, le résultat à l'arrivée était déplorable ! (au niveau esthétique seulement, car il était plutôt bon au goût) : je me demande encore pourquoi j'ai eu la mauvais idée de tracer mes contours avec du chocolat blanc plutôt que du noirs... peut être que je me suis dit que cela donnerais un effet plus naturel avec le raisin blanc... Or, au lieu de ''naturel'', j'ai juste eu du ''fadasse''. Les couleurs avaient l'air de se mélanger, de faire des coulures, rien n'était net... Le pire, dans l'histoire, c'est qu'au moment de servir le gâteau, après le trajet en voitures, les variations de température et la matinée au frigo, le Window Color s'était complètement liquiéfié et avait coulé sur les bords. L'horreur, quoi. Alors, oui, je savais que le glaçage au sucre au contact de la mousse se réhumidifirais, mais cela ne m'avais jamais donné telle catastrophe... Enfin, c'est vrai que j'avais mis une bonne couche, ce coup-ci...

Bref. Le lendemain, je décide de "rattraper le coup" : l'envie de tester les Macarons à la figue me travaillait depuis un moment, et c'était la bonne occasion. Ils étaient tout beaux, mes macarons, à la sortie du frigo ! Mais à l'arrivée, évidemment : RE-CATA ! Les macarons du fond étaient complètement écrasés. Au goût, ils étaient bons... mais rien de transcendant.

Donc, tout ça pour dire que : mes vignerons préférés risquent de faire un tour sur ce blog d'ici peu, alors je me dépêche de mettre des jolies photos de gâteaux pour rattraper les horreurs qu'ils ont vu ces derniers jours. Pour un peu ils me prendraient pour une pâtissière ratée (loooool comme si c'était pas vraiment le cas...).

Nous y voilà : je vous présente le gâteau d'anniversaire que j'ai fait pour les 40 ? non 42 ? bon, disons 36 ans de mon oncle Eddy. Mes grands parents ne m'ont prévenue que le matin pour l'après-midi, aaaargh ! même pas le temps de faire les courses ! Mais j'ai relevé le défi, et avec ce qu'il me restait au frigo (et au congèl), j'ai réussi à faire une petite merveille ! Pour une fois j'étais fière du résultat !

CakesJuillet 020

Il se compose ainsi :       - Une base de Fondant à l'Amande

                                     - Une Crème-Prise à la Vanille et aux Brisures de Framboises

                                     - Une Crème Chibouste au Citron, Brûlée au chalumeau

                                     - Un Croustillant au Chocolat Blanc et aux Crèpes Dentelles

                                     - Des Framboises entières.

CakesJuillet 037

CakesJuillet 023

Pour la déco, j'ai fait des Lys en pâte à sucre, à l'aide d'un ustensile que j'ai acheté sur Halwati Shop, puis je les ai peints avec un pinceau fin et des colorants alimentaires.

J'ai eu du bol, ce coup-ci, car au moment où on m'a demandé ce gâteau, je n'avais absolument pas le temps de confectionner ce genre de déco (cela prend plusieurs heures...), or j'avais justement fait un essai la veille. Je voulais faire un bouquet, et puis finalement, les fleurs ont fini dans la bouche de mon tonton ! Normalement, je fait un petit pistil en pâte à sucre.

 

 

 Ingrédients :

Pour le fondant : - 100 g de beurre mou  - 20 g de crème fraiche épaisse  - 180 g de sucre  - 1 sachet de sucre vanillé  - 3 oeufs entiers  - 200 g  de poudre d'amandes  - 40 g de farine  - sel  - levure chimique  - arôme amandes.

Pour la crème prise : - 1/4 L de lait  - 3 jaunes  - 75 g de sucre semoule  - 1/2 gousse de vanille  - 1 sachet de sucre vanillé  - 2 ou 3 feuilles de gélatine  - 1 càc de maïzena  - 200 g de brisures de framboises (surgelées pour moi)

Pour la crème chibouste : - 150 g de jus de citron + les zestes  - 35 g d'eau  - 55 g de sucre  - 4 jaunes d'oeuf  - 20 g de maïzena  - 6 g de gélatine en feuilles  - 4 blancs d'oeuf  - 165 g de sucre  - 35 g d'eau.

Pour le croustillant : - 150 g de chocolat blanc  - 95 g de brisures de crèpe dentelle.

- Framboises entières.

Préparer le fondant aux amandes : battre le beurre, la crème et les sucres ensemble pour obtenir une pommade. Ajouter les oeufs entiers en fouettant, puis les amandes, la farine, une pincée de sel et un petit peu de levure. Parfumer avec l'arôme. Verser dans le moule, et cuire environ 25 min four th.5/6. Laisser refroidir. Déposer au fond d'un cercle à pâtisserie. Pour le tour en Croustillant, j'ai utilisé une bande de rhodoïd sur laquelle j'ai étalé mon chocolat blanc aux gavottes, puis que j'ai disposé à l'intérieur du cercle, rhodoïd contre la paroi. C'est assez délicat comme manipulation.

CakesJuillet 026

Préparer la crème aux framboises : préparer une crème anglaise, en ajoutant un peu de maïzena dans les jaunes avant de verser le lait. Quand la crème est cuite, ajouter les feuilles de gélatine préalablement trempée dans l'eau froide. Laisser refroidir à température ambiante (éviter le frigo pour ne pas que la crème fige). Ajouter alors les framboises, puis verser immédiatement sur la base aux amandes : attention, si vos framboises sont surgelées, elles vont figer la crème instantanément, il faut donc bien mélanger en versant.

Préparer la crème chibouste : chauffer l'eau (35g), les zestes et le jus de citron jusqu'à frémissement. Pendant ce temps, battre les jaunes avec le sucre (55g) et la maïzena. Délayer avec le liquide chaud, puis remettre le tout sur le feu, pour faire épaissir le mélange sans cesser de mélanger. Quand la crème est cuite, ajouter la gélatine préalablement trempée dans l'eau froide. Laisser refroidir à température ambiante pendant la préparation de la meringue. Cuire le sucre (165g) avec l'eau (35g) jusqu'à 120 °. Pendant ce temps, monter les blancs en neige pas trop ferme. Quand le sucre a atteint la bonne température, le verser sur les blancs sans cesser de battre, jusqu'à complet refroidissement. Mélanger alors cette meringue avec la crème au citron, et verser sur la crème framboise. Laisser prendre au moins deux heures au frais (on peut passer par la case congélateur, si l'on manque de temps).

Au moment de servir, brûler le dessus de la crème Chibouste avec un chalumeau : la surface devient alors caramélisée et craquante comme une crème brûlée. Décorer avec des framboises entières.

CakesJuillet 024