Florent, mon ami d'enfance, mon meilleur ami depuis bientôt 15 ans (depuis presque toujours, quoi) voulait faire des macarons. Quand nous n'étions encore que des enfants (aaah, nostalgie), nous aimions faire de la cuisine ensemble. C'est lui qui m'a appris la recette du Gâteau au Yaourt (mais il n'a jamais voulu me donner SON ingrédient secret...) que j'ai fait manger à ma famille pendant des années... On faisait des Milk Shakes aussi, à la fraise ou à la menthe... Ou bien de la mayonnaise, et dans ce cas, nous recyclions les blancs d'oeuf en une sorte de meringue crue que nous mangions à la cuillère jusqu'à écoeurement...

Mais Florent n'avait plus de poudre d'amandes dans sa cuisine... Et puis, moi, je n'avais plus de thermomètre de cuisson (pour la meringue italienne). On était bien triste de ne pas pouvoir célébrer son premier baptème du macarons...

040820112834

Du coup, j'ai commandé un thermomètre sur internet, et nous avons fixé une date de rendez-vous. Il nous fallait une après-midi complète de libre ! Nous avons réfléchis aussi au parfum que nous allions réaliser. Plutôt que de faire un fourrage pioché dans mes recettes, nous avons créé notre macarons à nous : Le Menthe Chocolat ! Cela tombait bien, car l'idée de faire un macaron à la menthe me trottait dans la tête depuis un moment. Par contre, l'association du chocolat et de la menthe, très-peu-pour-moi-merci, alors que Flo adore ça. Mais peu importe, je voulais tester quand même, et d'ailleurs, tous les fans d'After Eight ont adoré ! (et les autres aussi, d'ailleurs !)

Le fourrage que j'ai choisi est une crème mousseline. J'adore cette crème car elle est plus légère que la crème au beurre et moins sucrée que la ganache. Nous avons utilisé de la menthe fraiche (cueillie à 1h du matin grace à l'éclairage d'un portable...) que nous avons fait infuser une nuit dans le lait. La crème est truffée de petites pépites de chocolat noir que nous avons fondu, étalé, laissé durcir puis coupé en petites paillettes avec un couteau (ce qui m'a valu une belle entaille dans l'index...).

Au final, une super après midi entre amis, un cours de pâtisserie tout en chanson (un peu comme la recette du Gâteau d'Amour dictée par Peau D'âne, voyez ?) et des macarons qui ont plus que fait l'unanimité !

040820112832

Ingrédients :

Pour la crème mousseline : - 200 g de lait  - 3 grosses poignées de menthe fraiche  - 80 g de sucre  - 1 oeuf et 1 jaune  - 25 g de maïzena  - 100 g de beurre

Pour les pépites : - 100 g de chocolat noir

La veille, faire infuser la menthe dans le lait froid. Laisser au frais toute une nuit. Le lendemain, battre l'oeuf, le jaune, le sucre et la maïzena. Porter le lait à ébullition puis filtrer et mélanger avec l'appareil. Remettre le tout sur feu doux et laisser épaissir en mélangeant constament avec un fouet. Quand la crème commence à peine à bouillir, retirer du feu et ajouter la moitié du beurre en fouettant. Laisser refroidir. Garder le reste du beurre hors du réfrigérateur.

Faire fondre le chocolat au bain-marie, et l'étaler finement sur une feuille de papier sulfurisé. Laisser prendre, puis hacher en petites paillettes. Laisser au frais.

Quand la crème est à température ambiante, commencer à battre le beurre restant en crème à l'aide d'un batteur électrique. Ajouter la crème sans cesser de battre, cuillerée par cuillerée. La crème doit devenir mousseuse et blanchir légèrement. Pour que cette opération se déroule parfaitement bien, le beurre et la crème doivent être à la même température. Si le beurre est tempéré alors que la crème est froide, celle-ci va figer le beurre en petites paillettes. A l'inverse, si le beurre est froid et la crème chaude, le beurre va fondre à son contact et aucune mousse ne se formera.

Incorporer délicatement les pépites à l'aide d'une maryse, puis garnir les coques de macarons. Si l'on utilise une poche, préférer un douille très large.

Laisser reposer une nuit au frais avant de déguster.

040820112842